LE COMPOSTAGE DES BIODÉCHETS, OBLIGATOIRE EN COPROPRIÉTÉ EN 2024

La loi du 10 février 2020 relative à la lutte anti-gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC) impose à partir du 1er janvier 2024, à tous les ménages, le tri des biodéchets à la source.

Le but est notamment de permettre la production de biogaz via des méthaniseurs, ainsi que la réduction d’émission de CO2, d’environ 800 000 tonnes par an.

 

Qu'est-ce que le plan pluriannuel de travaux

Cette loi ne concerne pas que les ménages résidant en maison individuelle. Au sein d’une copropriété il devient donc nécessaire de s’organiser pour trier les déchets organiques.

Outre l’obligation réglementaire,
certains arguments peuvent inciter les copropriétaires :

> Moins de déchets dans les containers de l’immeuble, ce qui limite le risque de débordement et de nuisances ;

En effet selon l’Ademe, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie30% des ordures ménagères résiduelles seraient compostables, soit environ 83 kg de déchets par an par habitant.

> Possibilité d’utiliser le compost pour alimenter les espaces verts de la copropriété

Qu'est-ce que le plan pluriannuel de travaux

Qu’ils soient ou non convaincus, tous les copropriétaires vont donc devoir réfléchir à une solution.

Plusieurs options s’offrent
à eux :

> La première, les collectivités locales mettront à la disposition de leurs administrés des bornes de quartier – telles qu’on en trouve encore pour le verre dans certaines communes – ou organiseront une collecte, comme pour les autres poubelles, plusieurs fois par semaine.


> La seconde solution, la plus simple pour les copropriétés, est la collecte collective. Il suffit de remplacer une partie des bacs d’ordures ménagères par des bacs destinés aux biodéchets alimentaires.

> La troisième voie, en particulier si l’immeuble dispose d’espaces verts, consiste à installer un bac de compostage dans les parties communes (bac parfois mis à disposition par la collectivité locale ou proposé à prix réduit). Dans ce cas, le compost pourra bien évidemment être utilisé pour alimenter les espaces verts.

 

Dans les 3 hypothèses, cela implique que chaque occupant prenne de nouvelles habitudes de vie. En effet chaque ménage devra trier ses déchets organiques avant de les déposer dans le bac destiné au biodéchets, quel qu’il soit.

Qu'est-ce que le plan pluriannuel de travaux

Avant toute décision au sein de la copropriété il est important de se renseigner sur le mode de collecte mis en place par la commune. Si une borne à compost communale est installée non loin de la copropriété, une borne collective dans la copropriété a peu d’intérêt, sauf si cette dernière dispose d’espaces verts.

 

Découvrez nos assurances Immeubles & Copropriétés

À BIENTÔT !